• Réalisation du projet "Cigognes"

    Les cigognes disposent maintenant de deux nids pour

    se poser 

    Christophe Ancelet, de l'association paysage et environnement, et Jean - Philippe Lejeune, de l'association Le Vanneau, ont installé  samedi 21 septembre 2019, deux nids  pour cigognes aux Hameaux de Rodignies et de Legies à Flines - lès - Mortagne

    Les plans des plateformes pour la confection des nids ont été réalisés par les élèves de la section  du baccalauréat technologique STI2D option architecture,  lycée Gambetta Carnot d'Arras , promotion 2016/2017 et la réalisation des plateformes a été faite par l'Entreprise Vaast  Carrosserie industrielle de

    Savy-Berlette.

    Projet financé par  la  fondation Nature et Découverte

    Voici quelques photos réalisées par  Daniel Pintiaux lors de la pose :

    Réalisation du projet "Cigognes"   Réalisation du projet "Cigognes"   Réalisation du projet "Cigognes"

    Réalisation du projet "Cigognes"   Réalisation du projet "Cigognes"   Réalisation du projet "Cigognes"

    Réalisation du projet "Cigognes"

     Un grand bravo aux personnes mobilisées pour cette acte de protection de

    la Nature. 

    Article paru dans la Voix du Nord : 

    Réalisation du projet "Cigognes"

    Etape suivante : OBSERVER LES CIGOGNES DANS LES NIDS 

     

    « TPS/PS/MS/ MARDI 01 OCTOBRE 2019TPS/PS/MS/JOURNAL/ MARDI 08 OCTOBRE 2019 »

  • Commentaires

    1
    J Claude Brunebarbe
    Dimanche 29 Septembre à 20:45

    Petites rectifications et précisions concernant l'article VdN:

    - ZICO signifie Zone d'Intérêt Communautaire pour les Oiseaux, c'est un volet de la directive européenne Habitats. La vallée de l'Escaut est un important couloir de migration des oiseaux. Il voit passer chaque année les cigognes, entre autres, en migration de printemps, revenant d'Afrique (ou d'Espagne depuis quelques années, réchauffement climatique oblige) pour nicher en Hollande ou en Allemagne, et repartant dès fin juillet mais surtout en août et jusque mi-septembre, pour regagner leurs zones d'hivernages. Cf "La cigogne" de Marc Duquet éditions delachaux et niestlé.

    - J Claude Brunebarbe a contacté M. Stempfel, et non l'inverse, pour lui demander s'il était favorable au maintien de 2 poteaux électriques sur sa propriété, et non au Vivier de Rodignies qui se trouve assez proche, mais constitue une entité biologique bien distincte. ERDF (aujourd'hui ENEDIS) devait alors démonter la ligne électrique qui traversait le Vivier de Rodignies, pour la faire passer en sous-sol sous le chemin du Bois des Poteries.

    - L' Espace Chico Mendès (inclus dans le Vivier de Rodignies) était géré à l'époque par l'association du même nom, et non par JC Brunebarbe. Le PNR Scarpe Escaut est depuis devenu propriétaire du site, et le gère, dans l'espoir de voir l'ensemble du Vivier devenir un jour une Réserve Naturelle Régionale. Le Vivier de Rodignies constitue un des 20 "Coeurs de Nature" du PNR.

    Jean Claude Brunebarbe, président de l'association environnementale "L'iris sauvage", qui agit sur le bassin versant Scarpe Escaut.

     

      • Dimanche 29 Septembre à 22:58

        Je vous remercie Jean - Claude ,  pour avoir pris le temps de faire les rectifications nécessaires .

        Bien à vous 

        Sof 

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :